Livres

Sur les gauchos

L’écrivain argentin Adolfo Bioy Casares se remémore ses séjours dans la propriété familiale, dans la province de Buenos Aires, et développe une réflexion sur la figure du gaucho.
Sur les gauchos
Essai

«Quand j’étais enfant, il n’y avait pas de gauchos.» Aussi l’écrivain argentin Adolfo Bioy Casares (1914-1999) se penche-t-il sur le sujet dans Mémoire sur la pampa et les gauchos. Moins connue des lecteurs que L’Invention de Morel ou les Chroniques de Bustos Domecq, qu’il a co-écrites avec Jorge Luis Borges, cette œuvre brève est publiée en français par l’éditeur genevois Héros-Limite. En tout, une soixantaine de pages dont Adolfo Bioy

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion