Histoire

Le triste destin des hermaphrodites

A l’époque moderne, les personnes intersexes effrayaient et fascinaient tout à la fois.
Le triste destin des hermaphrodites 1
Louise-Julia-Anna a été examinée par sept médecins après avoir consulté parce qu’elle était malade. Ceux-ci ont déterminé qu’elle était un homme, malgré ses propres convictions. Planche extraite du texte de Guermonprez, «Une erreur de sexe avec ses conséquences». BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE
Intersexes

Nous avons construit notre monde, notre société sur un schéma binaire. Un homme n’est pas une femme. Une femme n’est pas un homme. Il existe pourtant un entre-deux. Les hermaphrodites – aujourd’hui appelés intersexes – ont des organes génitaux qui ne correspondent ni tout à fait à ceux d’une femme, ni tout à fait à ceux d’un homme. Vagin accompagné de testicules, ovaires conjugués à un pénis, les variations sont

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion