Égalité

«Tout le monde est différent»

L’association InterAction plaide contre les opérations systématiques des enfants intersexes.
«Tout le monde est différent»
Des militants d’associations intersexes devant une affiche: «Je suis intersexe. Savez-vous seulement ce que c’est?» DR
Intersexuation

«J’aurais voulu qu’on ne touche pas à mon corps », dit simplement Audrey Aegerter, 25 ans. Elle a cofondé l’an dernier l’association InterAction, dont l’un des premiers objectifs est de créer une communauté intersexe en Suisse. Car l’existence des personnes nées avec une variation du développement sexuel (VDS) est encore caractérisée par un isolement tenace. Avant le documentaire Ni d’Eve ni d’Adam, la jeune femme n’avait jamais pu échanger avec qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion