Neuchâtel

La voix des jeunes dans les urnes

Le canton se prononcera en février sur le droit de vote dès 16 ans. Une alliance de jeunes politiciens mène campagne. Ils sont soutenus par l’exécutif et le législatif.
La voix des jeunes neuchâtelois dans les urnes
Une initiative populaire munie de plus de 6600 signatures propose d’octroyer le droit de vote au niveau cantonal dès l’âge de 16 ans à celles et ceux qui en font la demande. DR
Droits politiques

Après Glaris, Neuchâtel pourrait accorder le droit de vote dès l’âge de 16 ans. Il sera le premier canton romand à se prononcer sur cette question, le 9 février. Cela fait près de dix ans qu’une partie de la jeunesse neuchâteloise se bat pour inclure la voix des mineur-e-s. Après plusieurs tentatives politiques infructueuses, une initiative populaire munie de plus de 6600 signatures a abouti il y a trois ans.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion