Suisse

Cassis sous pression

L’assaut des Verts contre un siège libéral-radical au Conseil fédéral vise un ministre à la ligne fluctuante.
Cassis sous pression
Ligoté par les Brigands du Jorat mercredi lors de la réception d’Isabelle Moret en terres vaudoises, Ignazio Cassis se retrouve parfois emberlificoté dans ses prises de position. KEYSTONE
Conseil fédéral

En poste depuis deux ans, le chef du Département des affaires étrangères (DFAE) Ignazio Cassis a eu le temps de se faire des ennemis. Déçue par le virage à droite opéré par le libéral-radical tessinois après l’ère du centriste Didier Burkhalter, la gauche ne manque pas de l’étriller chaque fois qu’il semble donner des gages à la droite et aux milieux économiques. C’est le jeu de la politique, mais le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion