Solidarité

Tolérance zéro pour la violence

Défendre les droits à la terre et à l’environnement s’avère de plus en plus risqué face à l’extension de l’agrobusiness et des mines. Une nouvelle campagne est lancée pour protéger les militants.
Tolérance zéro pour la violence
Des dizaines de militants écologistes et défenseurs des droits à la terre ont été assassinés chaque année aux Philippines depuis l’élection du président Rodrigo Duterte en 2016. La répression dans les manifestations a aussi augmenté. KEYSTONE
Droits humains

Au moins trois défenseurs de l’environnement et des droits humains1Le terme «défenseur de l’environnement et des droits humains» est employé ici de façon restrictive pour désigner, comme le fait Forest Peoples Programme, les personnes œuvrant pour les droits des peuples autochtones, les droits fonciers et les droits environnementaux. Le nombre de «défenseurs des droits humains» au sens large est beaucoup plus élevé. sont tués chaque semaine dans le monde. Et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion