Suisse

Aider ne devrait pas être pénalisé

Deux ONG ont remis mercredi au parlement une pétition munie de 30’000 signatures demandant de mettre fin au délit de solidarité.
Aider ne devrait pas être pénalisé
La militante pour les droits de l'homme Anni Lanz avait fait revenir en Suisse un jeune Afghan en détresse alors qu’il avait été renvoyé en Italie en vertu des accords de Dublin. KEYSTONE
Asile

Les associations de défense des droits humains Solidarité sans frontières et Amnesty international Suisse ont remis mercredi au parlement une pétition forte de près de 30’000 signatures. Un texte qui demande qu’il soit mis fin au délit de solidarité qui voit des personnes venant en aide de manière désintéressée à des migrants illégaux être lourdement amendées. > Lire notre édito: Ouvrons les fenêtres L’an passé, ce sont 972 particuliers qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion