Genève

La justice retouche la loi sur la laïcité

Saisie de plusieurs recours, la chambre constitutionnelle lève l’interdiction faite aux membres d’organes législatifs de signaler leur appartenance religieuse par des propos ou des signes extérieurs.
La justice retouche la loi sur la laïcité
Les députés genevois au Grand Conseil ont le droit de porter des signes religieux ostentatoires estime la justice genevoise. KEYSTONE/ARCHIVES
Laïcité

A Genève, la chambre constitutionnelle retouche la loi sur la laïcité de l’Etat, acceptée en votation en février. Elle lève l’interdiction faite aux membres d’organes législatifs de signaler leur appartenance religieuse par des propos ou des signes extérieurs. Dans un communiqué publié mardi, la Cour relève qu’en leur qualité de membres d’un organe législatif de milice, que ce soit au Grand Conseil ou dans les conseils municipaux, les parlementaires n’ont

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion