Genève

Pour un développement maîtrisé de Cointrin

Avec 56% des suffrages, l’initiative en faveur d’un «contrôle démocratique de l’aéroport» l’emporte largement sur le contre-projet défendu par le Grand Conseil et le Conseil d’Etat.
Développement maîtrisé de Cointrin
Les Genevois disent "oui" à l'initiative constitutionnelle "Pour un pilotage démocratique de l'aéroport de Genève" (archives). KESYTONE
Aéroport

«Victoire!», «On a réussi!», «Bravo Lisa!»: réunis dans un café de la vieille-ville, les partisans de l’initiative «Pour un pilotage démocratique de l’aéroport» étaient radieux, hier à midi, à l’annonce des résultats. Et pour cause, avec une majorité de 56% des votants et 27 communes sur 45, l’initiative l’emporte largement sur le contre-projet défendu par le Grand Conseil et le Conseil d’Etat, qui a obtenu 45% des votes. A la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion