Neuchâtel

«Brisons le silence, pas les femmes»

En Suisse romande, des milliers de personnes ont pris la rue pour dénoncer les violences à l’égard des femmes, notamment les féminicides. Reportage à Neuchâtel.
«Brisons le silence, pas les femmes»
Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées en Europe pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles, dont plus de 300 personnes ici, à Neuchâtel. JJT
Égalité

A la tombée de la nuit, des dizaines de lampions s’allument sur la place des Halles de Neuchâtel. Sur des lanternes sculptées dans des boîtes à chaussures, on y lit tristesse et colère. Les inscriptions «stop féminicides», «les violences qui ne se voient pas tuent aussi», «brisons le silence pas les femmes» rayonnent dans la pénombre. Une majorité de femmes mais également des hommes et des enfants ont répondu à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion