International

Les casseroles plus fortes que la casse

Des violences ont perturbé la grande mobilisation pour la paix et contre les privatisations. Le président appelle au dialogue et l’opposition exige une enquête sur le comportement de la police.
Mobilisation massive contre Ivan Duque
Au cours de la journée de jeudi, plusieurs cortèges ont convergé vers la place Bolivar, cœur historique de Bogota, proche de la présidence. KEYSTONE
Colombie

Des milliers de Colombiens ont manifesté tout le week-end malgré les troubles causés par de petits groupes violents. Au son des casseroles, ils ont protesté contre la politique néolibérale du président Duque et les violences policières et parapolicières dans la foulée de la grande grève nationale de jeudi dernier. Des mobilisations qui marquent d’ores et déjà un tournant historique dans un pays où la violence et la guerre ont longtemps

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion