Régions

Une femme à la tête des hautes études internationales

Doyenne de l’Ecole du management et de l’innovation à Sciences Po Paris, Marie Laure Salles-Djelic dirigera l’Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID) à Genève.
Une femme à la tête des hautes études internationales
DR
Genève

Une femme va diriger pour la première fois l’Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID) à Genève. Marie Laure Salles-Djelic a été nommée par le Conseil de fondation et prendra ses fonctions en septembre 2020, a annoncé mardi l’institution. La Française est actuellement doyenne de l’Ecole du management et de l’innovation à Sciences Po Paris qu’elle avait contribué à lancer. Docteure en sociologie de l’université de Harvard, elle

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion