Genève

Pesticides bannis des parcs et des promenades

L’entretien des espaces verts en Ville de Genève passe au 100% biologique. Les prairies fleuries réapparaissent dans l’espace public et les équipes chargées de de l’entretien peuvent se concentrer sur d’autres points névralgiques.
Pesticides bannis des parcs et des promenades
L’horloge fleurie ne perdra rien de sa superbe, assure la Ville de Genève. KEYSTONE-ARCHIVE
Environnement

Objectif «zéro-phyto» atteint en Ville de Genève. La municipalité n’utilise désormais plus aucun pesticide de synthèse, a annoncé mardi le conseiller administratif Guillaume Barazzone, chargé de l’Environnement urbain. L’entretien des espaces verts municipaux passe au 100% biologique, et ce sans engendrer de frais supplémentaires. Si ce n’est pas la première commune du canton à sauter le pas, l’envergure est inédite, avec 330 hectares concernés. La transition a été amorcée en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion