Genève

Incendie des Tattes, cinq ans après

Un recueillement et un défilé ont réuni 250 personnes, samedi, pour marquer l’anniversaire du drame qui a fait une victime et quarante blessés parmi les requérants d’asile en 2014.
Manifestation pour les cinq ans de l’incendie des Tattes
Samedi matin, avant la manifestation, un recueillement a eu lieu devant la nouvelle plaque commémorative apposée sur le bâtiment des Tattes. KEYSTONE
Asile

Le centre de requérants d’asile des Tattes, à Vernier, était la proie des flammes il y a cinq ans. La commémoration de l’événement a été l’occasion de demander justice pour les victimes et des conditions de vie dignes pour les migrants. Un requérant d’asile érythréen de 29 ans est mort par intoxication lors de l’incendie, qui a eu lieu dans la nuit du 16 au 17 novembre 2014. Et quarante

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion