Genève

Vote édulcoré sur les phytosanitaires

Limiter les risques liés aux pesticides, ce principe pourrait bientôt figurer dans la Constitution genevoise. La question divise le monde agricole.
Vote édulcoré sur les phytosanitaires
Le projet réduit à la baisse a convaincu l'association faîtière des agriculteurs genevois, qui le considère comme un outil de transition et non plus comme une interdiction. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
Votations cantonales

Les Genevois devront se prononcer le 24 novembre sur l’entrée dans la Constitution cantonale d’un principe de «réduction des risques liés à l’utilisation de produits phytosanitaires». Le texte soumis à votation est une version passablement amendée du projet de loi déposé par Bertrand Buchs, député PDC au Grand Conseil. La mouture finale a le mérite de faire quasi consensus: tous les partis, sauf l’UDC, appellent à voter en faveur de cette

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion