Musique

Amami, big pagaille

L’electro tropicale frénétique des Genevois s’emballe sur un ­premier EP repéré par les Transmusicales de Rennes.
Amami, big pagaille
Amami, un plaisir fou à digérer et recracher les rythmes. MEHDI BENKLER
Disque

Il arrive au rendez-vous émoustillé par sa dernière acquisition. Deux vinyles de seconde main, l’un du groupe allemand Cluster (Zuckerzeit, perle pop ­synthétique sortie en 1974), l’autre cuisiné roots par Prince Jammy, producteur jamaïcain de dub, dancehall et reggae. Gabriel Ghebrezghi est un ingurgiteur de musiques, compulseur de sons et scandeur de mantras au micro d’Amami. Le trio signe son entrée fracassante sur la scène genevoise avec Giant. Sur ce

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion