Vaud

Stéréotypes de genre pointés du doigt

La Cour des comptes suggère à l’office d’orientation de renouveler le matériel de présentation des métiers.
Stéréotypes de genre pointés du doigt
L’orientation professionnelle destinée aux adultes reproduit trop souvent des clichés de genre. KEYSTONE
Égalité

La Cour des comptes constate que la communication visuelle de l’Office cantonal d’orientation scolaire et professionnelle (OCOSP) reflète des stéréotypes de genre. C’est l’une des conclusions de l’autorité indépendante de contrôle, dans le cadre de son audit portant sur les performances des prestations de l’office vis-à-vis des adultes. La magistrate responsable du rapport, Eliane Rey, a présenté les grandes lignes de l’évaluation de l’action de l’office cantonal hier en conférence

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion