Vaud

L’interdiction de mendier a produit ses effets

La loi contre l’interdiction générale de la mendicité est entrée en vigueur le 1er novembre 2018. Elle permet d’infliger une amende de 50 à 100 francs aux personnes tendant la main.
L’interdiction de mendier a produit ses effets
KEYSTONE/Laurent Gillieron
Lausanne 

Entrée en vigueur il y a un an, l’interdiction vaudoise de la mendicité a produit ses effets dans l’espace public lausannois. Les trottoirs ne sont occupés que très sporadiquement. En 2019, 125 dénonciations ont été transmises à la préfecture. Les Roms, eux, errent. A Lausanne, «le bilan général, par rapport aux situations antérieures vécues, est considéré comme très satisfaisant. L’interdiction a eu un effet immédiat et très efficace», a indiqué

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion