International

Suspense en Bolivie autour d’un possible ballottage

En Bolivie, les premières projections, basées sur un décompte rapide partiel, plaçaient Evo Morales en tête du scrutin présidentiel, mais son avance pourrait ne pas suffire à le faire réélire au premier tour. Lundi, le suspense restait entier.
Suspense en Bolivie autour d’un possible ballottage
En cas de second tour, Evo Morales aurait la lourde tâche de battre un Carlos Mesa d’ores et déjà bardé du soutien du troisième, l’évangélique ultraconservateur Chi Hyun Chung, crédité de près de 9% dans les projections, et du quatrième Óscar Ortiz (4%). Keystone
Election présidentielle

L’incertitude et la tension régnaient lundi en Bolivie dans l’attente des résultats définitifs des élections générales de dimanche. Selon des projections basées sur un décompte rapide partiel, Evo Morales arrivait en tête du scrutin présidentiel avec plus de 45% des voix. Le président sortant manquait toutefois sa réélection au premier tour, Carlos Mesa créant la surprise avec quelque 38% des suffrages. Lundi, le Mouvement vers le socialisme (MAS), qui pourrait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion