International

Victoire indigène en Equateur

Ni la mort d’au moins sept manifestants ni le couvre-feu militaire décrété samedi n’ont fait reculer les opposants aux réformes du FMI. Au bord du précipice, le président Lenin Moreno a fini par céder dimanche soir.
Victoire indigène en Equateur
Les manifestants criaient victoire dimanche, mais la méfiance est revenue ce lundi. Keystone
Equateur

Après douze jours de mobilisations, Lenin Moreno a cédé. Le décret 883, qui supprimait les subsides aux carburants, est retiré contre l’arrêt des manifestations qui ont mené le pays au bord du chaos et dont la répression a fait au moins sept mort et plus de mille blessés. Fer de lance de la contestation, la Confédération des nationalités indigènes de l’Equateur (CONAIE) a obtenu d’être associée à l’édiction d’un décret

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion