Arts plastiques

Circuit, pied au plancher

Tenu par des artistes, le centre d’art lausannois fête ses 20 ans avec une ­exposition pleine de bons souvenirs. Rencontre.
Circuit, pied au plancher
La séquence d’­autocollants de Christoph Gossweiler sur les vitres, qui répondent aux pin’s en ­vitrine du Freistil­museum. Contre la ­paroi: une toile de Max Kohler et la plaque ­chauffante d’après ­Metzger. DAVID GAGNEBIN DE BONS
Art contemporain

Parcourir l’exposition «Ellipse», c’est déjà se confronter au passé des lieux: l’accrochage concentre nombre de pièces en lien avec les vingt années d’histoire du centre d’art lausannois. Ou plutôt vingt-et-une, à quelque six semaines près, puisque c’est le 21 novembre 1998 qu’était vernie la première exposition de Circuit. «Pour le dixième anniversaire, nous avions été plus ponctuels», ironise François Kohler, codirecteur de l’institution avec Damián Navarro. Nous rencontrons le premier

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion