International

La fronde sociale continue

Les mobilisations se succèdent depuis la mi-août pour dénoncer l’incurie du gouvernement et exiger le départ du président, Jovenel Moïse, sur fond de crise sociale.
La fronde sociale continue
Des milliers de manifestants ont envahi la capitale, Port-au-Prince, et les principales villes de province pour exiger le départ du président, Jovenel Moïse. KEYSTONE
Haïti

Depuis la mi-août, «la perle des Antilles» poursuit sa descente aux enfers. Le ras-le-bol social, les fortes mobilisations et la répression policière plongent les rues haïtiennes dans le chaos, allant jusqu’à bloquer toutes les activités du pays. Refusant l’appel à la trêve du chef de l’Etat, le 27 septembre dernier, des milliers de manifestants ont envahi la capitale, Port-au-Prince, et les principales villes de province pour exiger le départ du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion