Scène

Cohabiter le monde au festival 1000 Ecologies

Pourquoi ne fait-on pas communauté dans nos résistances et refus? Le Festival 1000 écologies, à Genève invite le spectateur à habiter l’espace du Commun selon une dramaturgie filée par les performers.
Cohabiter le monde au festival 1000 Ecologies
«Faune, faune, faune», expérience performative de Lucie Eidenbez. DR
Danse

Entre invitation, conversation et rencontre, la chorégraphe Lucie Eidenbez (Last Plays, Traum Project) imagine un refuge sanctuaire pour braver les précarités, une expérience performative tissée comme un meshwork (ou maillage) de pensées, danses, paroles, écrits et photos. Comme un effort pour s’armer, réfléchir à ce qu’il nous faut collectivement protéger. Pourquoi ne fait-on pas communauté dans nos résistances et refus? Dans le cadre du festival 1000 Ecologies, à Genève, Faune,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion