Genève

Le nez dans les étoiles

Le 26 septembre prochain, le Grand Genève éteindra ses éclairages publics, pour sensibiliser la population aux conséquences négatives de la pollution lumineuse.
Le nez dans les étoiles
La pollution lumineuse double tous les vingt ans, a rappelé Pascal Moeschler, conservateur au Museum d'histoire naturelle. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
Environnement

Le soir du 26 septembre, le Grand Genève sera plongé dans le noir. Les éclairages publics de 45 communes genevoises, 25 vaudoises et 79 municipalités françaises resteront éteints partiellement ou totalement jusqu’à minuit. Des débats, concerts, apéritifs, randonnées, observations astronomiques ainsi que d’autres animations sont prévues dans tout le territoire. Car la date n’a pas été choisie au hasard. Alors que la lune sera absente, planètes, étoiles et Voie lactée perceront

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion