Neuchâtel

Gamin au temps de la «mob»

En septembre 1939 éclatait la Seconde Guerre mondiale. Le Chaux-de-Fonnier Charles de la Reussille était tout gosse. Il raconte ces années sombres et l’engagement politique qui a suivi.
Gamin au temps de la «mob»
Charles de la Reussille avec le «bonnet de police» de son père pendant la «mob», tenant une affiche des candidats du POP aux élections de 1988. RNM
Seconde Guerre mondiale

«Si je me souviens de la mobilisation en 1939? Quand même pas. J’avais 2 ans. Mais je me vois encore un peu plus tard accompagner mon père à la gare après ses permissions. Ce n’était pas gai, parce qu’on ne savait jamais ce qu’il allait se passer. Et s’il reviendrait. Il n’y avait pas une voiture en ville. Juste les chars des paysans mobilisés des alentours tirés par des chevaux. Quand

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion