Histoire

Les spoliations du commando Musik

En plus des œuvres d’art, les nazis ont pillé des milliers d’instruments de musique dans toute l’Europe.
Les spoliations du commando Musik 2
Déchargement de pianos confisqués par l’Equipe d’intervention du Reichsleiter Rosenberg, à Paris. Les instruments, transportés par des prisonniers du camp de Drancy, étaient stockés dans divers dépôts, dont les caves du Palais de Tokyo, avant d’être expédiés en Allemagne ou au front. BUNDESARCHIV/DR
Seconde Guerre mondiale

 Les spoliations commises par les nazis dans les pays occupés ne concernaient pas que les œuvres d’art. Des dizaines de milliers d’instruments de musique, certains de grande valeur, ont été volés aux Juifs. La plupart n’ont jamais été rendus. Les explications de Pascale Bernheim, cofondatrice, avec l’avocate spécialisée Corinne Hershkovitch, de l’association Musique et Spoliations, à Paris. Comment ce pillage ­systématique était-il organisé? Pascale Bernheim: Quand ils débarquent en France

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion