Suisse

«Un ver dans le fruit bilatéral»

Le parlement se prononce lundi sur l’initiative «Pour une immigration modérée». L’analyse de Gilbert Casasus.
«Un ver dans le fruit bilatéral»
Accepter ­l’initiative de l’UDC ­équivaudrait à demander la résiliation de la libre ­circulation des personnes. Ce qui ­rétablirait les contrôles aux frontières. KEYSTONE
Politique

Le timing ne semble a priori pas idéal pour l’UDC. Le parti national conservateur défend son initiative populaire «Pour une immigration modérée» alors que la crise écologique et le maintien des relations avec l’Union européenne concentrent l’attention politique. La formation demande la résiliation de la libre circulation des personnes. Le Conseil national, qui adoptera sa recommandation de vote sur l’objet lundi, va rejeter le texte (lire ci-dessous), selon le préavis

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion