Lecteurs

Quels sont les résultats?

Quels sont les résultats?
Psychiatrie

A la suite de l’article du 5 août dernier Les «fous» paraderont à Genève, Cristina Husi transmet une réaction.

L’article 2 de la déclaration universelle des droits de l’homme nous rappelle, en résumé, qu’il ne doit y avoir aucune discrimination. Malheureusement, aujourd’hui encore, nous sommes trop souvent confrontés à son non-respect.

Il est vrai que la vie n’est pas toujours facile chaque jour et que nombre de personnes traversent parfois des étapes difficiles qui les conduisent à une chute.

La psychiatrie a redéfini nos souffrances, nos problèmes de société comme des pathologies. D’ailleurs, la liste des maladies mentales ne cesse de gonfler. A chaque problème, son étiquette. Et qui dit étiquette dit aussi traitement! On «psychiatrise» sans fin. La psychiatrie s’est implantée dans tous les domaines de société, tribunaux, école, médecine, etc. Cela finit par coûter cher à la société. Selon l’OCDE, plus de 18 milliards de francs sont dépensés pour la santé mentale chaque année en Suisse.

Dix-huit milliards pour quels résultats? Le nombre de cas AI pour raisons psychiques ne cesse d’augmenter. De plus en plus de gens prennent des psychotropes sans jamais guérir.

On pourrait rajouter à cette parade (lire l’article du 5 août “Les fous paraderont à Genève”) une manifestation pour exiger des résultats sur les milliards investis ainsi qu’un message à la mémoire des victimes de la psychiatrie!

Cristina Husi,
Corsier-sur-Vevey (VD)

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Psychiatrie

Connexion