Neuchâtel

Risque de rechute pour l’hôpital

Fatigués des lenteurs dans le dossier hospitalier, des citoyens mettent Laurent Kurth sous pression. D’autres s’inquiètent de la fermeture de la cuisine de l’hôpital du Locle.
Risque de rechute pour l’hôpital
La question hospitalière reste sulfureuse dans le canton. Mardi, devant le Château, des voix ont rappelé les enjeux de l’initiative H+H «pour deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires», un texte accepté par le souverain en 2017. DR
Hôpital neuchâtelois

La discorde que l’on croyait résorbée entre le Haut et le Bas du canton sur le douloureux dossier hospitalier refait des vagues. Mardi, devant le Château de Neuchâtel, en début de session du Grand Conseil, un mouvement citoyen fort d’une vingtaine de membres a brandi des pancartes pour rappeler le magistrat chargé de la santé, Laurent Kurth, à son devoir: nommer d’ici à la fin de l’été un nouveau conseil

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion