Genève

L’exécutif garde confiance en Serge Dal Busco

Le don de 10’000 francs à Serge Dal Busco n’est pas un motif pour que le Conseil d’Etat lui retire sa confiance. Mais Antonio Hodgers ne minimise pas l’affaire. Luc Barthassat est fâché.
L’exécutif garde confiance en Serge Dal Busco
Serge Dal Busco a garanti à ses collègues du Conseil d'Etat (ici Antonio Hodgers et Nathalie Fontanet) qu’il n’existe aucun autre élément potentiellement problématique. KEYSTONE/ARCHIVES
Polémique

Le Conseil d’Etat maintient sa confiance envers Serge Dal Busco. Cette mise au point intervient après que ce dernier a avoué avoir reçu sur son compte bancaire un don de 10’000 francs du groupe hôtelier Manotel durant l’entre-deux tours de la campagne pour le Conseil d’Etat en 2018. Une somme que le conseiller d’Etat PDC dit n’avoir pas touchée et avoir rendue mi-septembre. «C’est une maladresse certaine, déclare le président

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion