Vaud

Militant antispéciste blanchi

Le Tribunal de La Côte a libéré du chef d’accusation de contrainte le seul manifestant qui s’était présenté la semaine dernière face à la justice, accusé d’avoir bloqué le trafic lors d’une manifestation antispéciste en mars 2018 à Aubonne.
Militant antispéciste blanchi
La police cantonale était venue en nombre le 27 mars 2018 pour déloger la quarantaine de militants antispécistes qui ont momentanément bloqué le trafic à travers Aubonne. CÉDRIC SANDOZ
Antispécisme

Trois militants antispécistes, interpellés durant la manifestation du 27 mars 2018 qui avait entravé le trafic dans le bourg d’Aubonne étaient attendus mercredi. Or seul un accusé s’est présenté face au tribunal de police de La Côte. Et il a bien fait. L’instance judiciaire vient en effet de rendre son verdict. Elle libère le trentenaire de l’accusation de contrainte, laisse sa part des frais de la cause à charge de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion