Solidarité

L’aide au développement divise

La nouvelle orientation de la coopération internationale est diversement apprécié.
L’aide au développement divise
Le budget de la Suisse pour la coopération internationale se monte à 0,45% du PIB, alors que l’ONU préconise une part de 0,7%. KEYSTONE
Coopération 

Lien entre aide au développement et migration, montants des fonds alloués, retrait d’Amérique latine: tels sont quelques-uns des points d’achoppement qui ressortaient vendredi de la consultation sur l’orientation de l’aide internationale pour les années à venir. C’était la première fois que le projet qui trace les grandes lignes de la coopération internationale pour une période de quatre ans était soumis à une procédure de consultation facultative. Le projet prévoit que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion