Suisse

Retraité, mais salarié

La précarité des seniors pousse certains d’entre eux à continuer à travailler au-delà de l’âge AVS.
Retraité, mais salarié
Selon François Dubois, ­directeur de Pro Senectute Neuchâtel, ­environ un ­retraité sur cinq vit dans la ­précarité. CHARLY RAPPO/ARCHIVES
Emploi

«Si je le pouvais, j’arrêterais de travailler.» Nombreux sont ceux qui s’expriment ainsi. Pourtant, là, il s’agit des paroles d’une jeune retraitée romande de 64 ans. Bernadette* a œuvré dans la restauration et continue à le faire. «Mon AVS et mon 2e pilier très modeste ne me suffisent pas pour joindre les deux bouts.» Conséquence: elle est appelée régulièrement par son employeur pour effectuer de 20 à 40 heures de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion