Cinéma

Le colonialisme et ses scories

A Lausanne, du 22 au 25 août, le Festival Cinémas d’Afrique propose une rétrospective du cinéaste mauritanien Med Hondo, figure décédée au printemps.
Le colonialisme et ses scories
Le festival projette quatre long-métrages du cinéaste mauritanien Med Hondo, mort le 2 mars dernier. DR
Festival 

On le sait, le Festival Cinémas d’Afrique de Lausanne est l’occasion de prendre des nouvelles d’une des régions du monde dont le cinéma reste le plus ignoré, y compris dans les grandes manifestations internationales. Comme il s’agit de découvertes, chacun se fera son propre parcours, de jeudi à dimanche, au fil d’une programmation riche d’une cinquantaine de films venant de 26 pays, avec des focus sur le Tchad ou le nouveau

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion