International

Opposition malmenée à Bichkek

Après l’arrestation de l’ex-président Almazbek Atambaïev le 8 août, le Kirghizistan est dans l’attente.
Opposition malmenée à Bichkek
Le pays était au bord de l’embrasement il y a dix jours. Des assauts ont aussi eu lieu hors capitale. KEYSTONE
Kirghizstan

Cette nuit-là, sur la place Ala-Too de Bichkek, c’était le début de la 3e révolution kirghize depuis 2005, à en croire les habitants qui guettaient le chaos dans les rues. Grisés par de premiers affrontements avec la police à 20 km de la capitale lors de l’arrestation de l’ex-président, plusieurs centaines de manifestants en colère, rassemblant partisans d’Almazbek Atambaïev, citoyens fatigués des manœuvres politiques et casseurs, vandalisaient l’avenue principale. D’autres tentaient de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion