International

Aden aiguise les appétits

Les affrontements de la semaine dernière entre les forces séparatistes, armées par Abou Dhabi, et les troupes gouvernementales, soutenues par Riyad, fragilisent le front anti-houthistes formé en 2015.
Aden aiguise les appétits
Des échanges de coups de feu entre séparatistes du Sud et troupes gouvernementales, au moment des funérailles d’un officier sudiste, ont dégénéré en affrontement ouvert le 7 août dernier à Aden. KEYSTONE
Yémen

Depuis que les rebelles houthistes ont chassé les autorités yéménites de Sanaa en 2014, le gouvernement en exil a fait d’Aden sa capitale provisoire. La semaine dernière, des affrontements ont éclaté dans les rues de la cité portuaire, entre des forces jusque-là alliées dans le combat contre les houthistes. D’un côté, les membres de l’armée nationale, dite «loyaliste», sous le commandement du président Abd Rabbo Mansour Hadi, réfugié en Arabie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion