Neuchâtel

Neuchâtel désengorge ses EMS

Obnubilé par le «tsunami gris», le canton de Neuchâtel pousse ses aînés à déménager dans des logements avec encadrement. Mais les attentes des locataires ne sont pas toujours satisfaites.
Neuchâtel désengorge ses EMS
L’absence de personnel soignant préoccupe des occupants de la Résidence Le Corbusier à La Chaux-de-Fonds. GUILLAUME PERRET
Logement

Rester le plus longtemps possible et de manière autonome dans un appartement d’un immeuble locatif, neuf ou rénové, mais doté d’un encadrement social lié aux exigences du 3e âge. La panacée pour les seniors qui n’ont pas les moyens de s’offrir une place dans un établissement médico-social (EMS). D’ici 2030, le canton de Neuchâtel souhaite disposer de 1800 appartements de ce type répartis sur une septantaine d’immeubles au total. Un peu

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion