International

Ahmed H. toujours coincé

Le migrant syrien Ahmed H. qui avait été abusivement condamné à cinq ans de prison en Hongrie pour «terrorisme» ne peut toujours pas rentrer chez lui à Chypre
Migrant à nouveau condamné pour terrorisme
Ahmed H. a vu sa peine réduite mais la qualification de "terrorisme" est maintenue. DR
Migrations

La saga n’est pas terminée. Le migrant syrien Ahmed H. qui avait été abusivement condamné à cinq ans de prison en Hongrie pour «terrorisme» ne peut toujours pas rentrer chez lui à Chypre après avoir été libéré (lire notre édition du 5 octobre 2018). A la suite d’une peine effective de trois ans, le migrant n’est pas autorisé à retourner dans l’île, où vivent sa femme et ses deux filles,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion