Suisse

Les musées, dernières demeures

Crânes peints, squelettes, momies, têtes réduites, reliques, peut-on exposer les restes humains?
Les musées, dernières demeures 1
La momie de Nakht-Ta-Netjeret, né en Egypte vers 900 avant J.-C., est arrivée à Neuchâtel en 1838. Depuis 2017, elle repose entourée d’autres objets au Musée d’ethnographie. MEN
Mort

Elle n’est plus seule. Depuis l’ouverture en 2017 de la nouvelle exposition permanente du Musée d’ethnographie de Neuchâtel, la momie de l’institution est entourée d’une petite cour de veilleurs bienveillants. Squelettes en papier mâché, sculptures de bois, même Elvis s’est joint à la troupe. Dans la pièce tendue de noir et habilement éclairée, l’ambiance est tout à la fois joyeuse et recueillie. La dernière demeure – en date – de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion