Égalité

Les luttes du militant kurde Rosida

En Turquie, les personnes LGBTIQ+ font l’objet d’intimidations et de répression. La récente élection d’Ekrem Imamoglu à la mairie d’Istanbul ne changera pas forcément la donne.
Les luttes du militant kurde Rosida
Rosida Koyuncu: «Pour une personne homosexuelle, vivre dans les métropoles de Turquie est très compliqué.» KEYSTONE
Droits civiques

Des milliers de personnes s’étaient rassemblées près de l’avenue Istiklal et de la place Taksim dimanche 30 juin où les organisateurs avaient prévu de défiler pour la Marche des fiertés. Mais la police turque a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. Plusieurs personnes ont été blessées et six sont désormais en garde à vue. La dernière Pride autorisée, en 2014, avait attiré des dizaines de milliers de participants,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion