Genève

Garder le e-voting en mains publiques

Le Grand Conseil a adopté mardi soir un projet de loi demandant que la conception, la gestion et l’exploitation du système de vote électronique soit géré par des collectivités publiques.
Garder le e-voting en mains publiques
Le projet de loi du PS demande aussi que le système soit développé en open source, afin de permettre une vérification individuelle et universelle. KEYSTONE
Démocratie

Le système de vote électronique doit rester en mains publiques à Genève. Le Grand Conseil a adopté mardi soir un projet de loi demandant que la conception, la gestion et l’exploitation du système d’e-voting soit géré par des collectivités publiques. En novembre, le Conseil d’Etat annonçait la fin de l’exploitation du système de vote électronique CH-Vote en 2020. Cette décision suscitait l’incompréhension, dans la mesure où le canton de Genève,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion