Suisse

Les espèces alpines transpirent

Plantes, insectes, oiseaux et arbres se déplacent toujours plus haut. Mais pas assez vite.
Les espèces alpines transpirent
Les papillons sont parmi les espèces qui ont le mieux supporté les changements de température. KEYSTONE
Réchauffement climatique

Dans les Alpes suisses, la température moyenne a augmenté de 1,8 °C depuis 1970. Pour survivre à des conditions plus chaudes, de nombreuses espèces alpines sont obligées de chercher des régions montagneuses plus fraîches et plus élevées. Une équipe de scientifiques européens, dirigée par l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL), a récemment publié une étude complète des changements saisonniers et des mouvements de plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion