International

Opération séduction au parlement

Ursula von der Leyen, candidate à la présidence de la Commission européenne, mène campagne.
Opération séduction au parlement
Ursula von der Leyden a notamment rencontré le président italien du parlement, David Sassoli. KEYSTONE
Union européenne

Ursula von der Leyen, l’Allemande que les leaders des Vingt-Huit souhaitent installer à la présidence de la Commission européenne, le 1er novembre, a lancé une vaste offensive de charme au Parlement européen, qui devra l’adouber, en principe mardi. L’actuelle ministre allemande de la Défense, une démocrate-chrétienne, a multiplié mercredi les rendez-vous avec les principaux groupes politiques représentés à Strasbourg, en vue de les amadouer. Le choix de sa candidature, en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion