Suisse

Les paysans freinent des quatre fers

L’accord de libre-échange conclu entre l’Union européenne et le Mercosur met la Suisse sous pression.
Les paysans freinent des quatre fers
Le bœuf argentin reste l’une des bêtes noires des producteurs suisses. KEYSTONE/ARCHIVES
Accord de libre-échange

Depuis une dizaine de jours, les agriculteurs européens crient leur colère contre l’accord de libre-échange conclu entre Bruxelles et le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay). Ils craignent une invasion de bœuf argentin et de poulet brésilien, et y voient une concurrence déloyale, avec des conditions de production moins exigeantes. Et en Suisse? Les premières réactions sont venues du monde économique avec des craintes exactement inverses. «Pour nous, ce qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion