International

Défaire ou refaire l’Alena?

En marge des renégociations de l’Accord de libre-échange nord-américain à Montréal, des organismes de la société civile ont pris la parole pour questionner le bien-fondé du traité.
Défaire ou refaire l’Alena?
En marge des négociations, des représentants syndicaux et écologistes venus des trois pays membres du traité étaient présents pour dénoncer les retombées sociales et environnementales de l’Alena. ARN
Amérique du nord

Bien loin de Davos, une autre réunion au sommet se tenait ces jours, à Montréal: la sixième ronde de renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (Alena). Achevées lundi, ces discussions entre diplomates américains, canadiens et mexicains visaient à redessiner le traité commercial conclu en 1994, et vivement dénoncé par Donald Trump. Ce sont toutefois d’autres critiques de l’accord que la métropole québécoise a accueillis en marge des pourparlers. Venus des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion