Genève

Le tribunal de l’OIT casse une coupe salariale de l’ONU

Le personnel de l’ONU à Genève veut néanmoins que la décision s’applique à tous pour éviter toute discrimination
Le tribunal de l’OIT casse une coupe salariale de l'ONU
Les employés de l'OIT recevront la différence de revenus qui ne leur ont pas été acheminés depuis plus d'un an. KEYSTONE
Genève internationale

Les employés de plusieurs agences onusiennes ont fait annuler des coupes salariales décidées à New York en 2017. Le tribunal de l’OIT leur a donné raison. Mais le personnel de l’ONU à Genève veut que la décision s’applique à tous pour éviter toute discrimination. Les fonctionnaires internationaux dans plusieurs villes qui accueillent des bureaux onusiens dans le monde avaient protesté contre des coupes de la Commission de la fonction publique

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion