International

Lambert: les traitements peuvent s’arrêter

La Cour de cassation a cassé vendredi la décision de la cour d’appel de Paris qui, le 20 mai, avait ordonné la reprise de l’hydratation et de l’alimentation de Vincent Lambert, victime d’un accident de la route en 2008.
Lambert: les traitements peuvent s'arrêter
Les parents de Vincent Lambert (à gauche) s'opposent à l'arrêt des traitements de leur fils. KEYSTONE/ARCHIVES
France

La Cour de cassation a ouvert vendredi la voie à un nouvel arrêt des traitements maintenant en vie Vincent Lambert. Les traitements peuvent s’arrêter «dès maintenant», selon l’avocat de l’épouse. «Il n’y a plus de voies de recours possibles car il n’y a plus de juges à saisir», a déclaré à la presse Me Patrice Spinosi, avocat de l’épouse favorable à un arrêt des traitements. «C’est un point final à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion