Vaud

«Cette heure supplémentaire est inutile pour les clients»

Les vendeurs et vendeuses nyonnais, épaulés par le syndicat Unia, ont déposé le référendum contre l’extension des horaires des commerces le samedi.
«Cette heure supplémentaire est inutile pour les clients»
Le comité référendaire a remis jeudi matin les signatures au secrétaire municipal, Pierre-François Umiglia. GLENN MICHEL
Nyon

En récoltant 3554 signatures, le comité référendaire contre l’ouverture des commerces nyonnais le samedi jusqu’à 19h à fait mieux que les 3159 paraphes présentés fin 2018 par les élus de droite ­opposés à la hausse du taux d’imposition. «C’est du bon boulot, une bonne surprise, on ne s’attendait pas à un résultat si important», analyse Komla Kpogli. Lors de la remise des signatures jeudi matin au greffe de l’administration, le secrétaire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion