Genève

Des sponsors embarrassants

Avant même d’avoir débuté, la Marche des fiertés suscite le débat. En cause, la présence de véhicules sponsorisés par des multinationales. Des associations s’interrogent.
Des sponsors embarrassants
La Pride de Zurich, le 15 juin. Par leur sponsoring, les marques cherchent à fidéliser la clientère LGBTIQ en vantant la diversité. KEYSTONE
Pride 2019

Le samedi 6 juillet, la Marche des fiertés de la Pride romande défilera dans les rues de Genève. Un certain nombre de véhicules seront sponsorisés par des grandes banques ou des multinationales. Des militants LGBT déplorent cette présence commerciale au sein d’un mouvement qui se veut de revendication et d’affirmation. A la fête en cette veille de manifestations, les associations rechignent pourtant à la critique ouverte. > Lire aussi notre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion