Genève

«Cette fête est avant tout politique»

Rencontre avec Ferdinando Miranda, coordinateur de la Geneva Pride 2019, qui se tiendra du 29 juin au 7 juillet.
«Cette fête est avant tout politique» 1
Le Pride Festival, samedi à Zurich. «La Pride n’est pas un carnaval mais une reprise de l’espace public par des personnes qui essaient de vivre en dehors du carcan sociétal.» KEYSTONE
LGBTIQ+

La Pride revient à Genève après huit ans d’absence. L’événement, organisé chaque année dans une ville latine de Suisse, a pour objectif de donner une visibilité aux personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, intersexes, queer et non binaires (LGBTIQ+). L’édition 2019 aura lieu du 29 juin au 7 juillet. Ferdinando Miranda, coordinateur de l’événement, précise les enjeux de l’événement. Le manifeste de la Geneva Pride 2019 affirme qu’il s’agit d’une manifestation

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion